Budget et inflation: les vieilles habitudes ont la vie dure

La situation inflationniste est dans toutes les têtes depuis bientôt un an. Après plusieurs décennies de relative stabilité dans les pays développés, c’est un défi économique inédit pour beaucoup qui provoque des réactions contrastées, entre vieux réflexes et solutions neuves.

Pour la sortie de l’ouvrage ‘La dette, une solution face à la crise planétaire?’ (Editions de l’Aube, 2022), Les chroniques de l’anthropocène (le blog d’Alain Grandjean) nous invitent dans ce post à questionner la situation inflationniste qui nous frappe et les réactions variées qu’elle provoque, du côté notamment des gouvernements et des banques centrales, alors même que ces tergiversations cachent mal la question essentielle qui se cache derrière : notre rapport aux limites planétaires et comment habiter notre monde.

Les auteurs Michael Vincent et Dorian Simon y développent l’intégration dans la gouvernance économique de la soutenabilité climatique et écologique plutôt que la soutenabilité de la dette, l’idée de privilégier une neutralité carbone à la politique monétaire face à la prétendue « neutralité » du marché et de la monnaie, et d’un qualitative easing plutôt que le quantitative tightening qui se prépare en réponse aux années de quantitative easing.

Retrouvez les bonnes feuilles du livre La dette, une solution face à la crise planétaire sur le site Le Vent se Lève.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s